Réseau des Femmes du Fleuve Mano pour la Paix

Mano River Women’s Peace Network

English Version


Le REFPMAP est récipiendaire du prix des
Droits de l'Homme des Nations Unies 2003

Le Réseau National des Communicateurs Traditionnels

 

Le RENACOT a été créé à l’initiative du REFMAP en vue d’une meilleure implication des différentes catégories sociales qui le composent dans les processus de développement du pays.

 

Entre novembre 2004 et novembre 2007, les membres du Renacot ont participé à des sessions de formation destinées à les familiariser avec les grands programmes mis en œuvre par le gouvernement.

Les programmes portaient sur 5 domaines stratégiques d’intervention : l’alimentation et la nutrition, l’environnement et l’exploitation durable des ressources naturelles, l’éducation, la santé (VIH/Sida) et la paix, la sécurité et la gouvernance.

 

Le Renacot, qui collabore étroitement avec le REFMAP dans le cadre du maintien de la paix en Guinée et dans la sous région, comprend 9 types de personnes :

 

1- Les griots : Éducateurs, critiques sociaux et ambassadeurs, essentiellement basés dans le pays mandingue. Ils ont pour rôle historique de régler les conflits, de conseiller les chefs et de les exhorter dans les grands moments de l’histoire de leurs communautés.

 

2- Les forgerons : Détenteurs des secrets du travail des métaux, de l’argile et du bois, ils fabriquent les outils nécessaires à la vie en communauté. Ils sont responsables des maisons d’initiation des jeunes.

 

3- Les chefs coutumiers (Sotigui) : Ils sont les garants moraux de certains acquis de la société, notamment l’accession au pouvoir par des voies souvent séculaires et bien codifiées.

 

4- Les chefs religieux (imams ou catéchistes / prêtres chrétiens ou prêtres des cultes animistes) : Placés à côté des chefs, les prédicateurs religieux informent et éduquent les populations selon les préceptes de leurs religions.

 

5- Les chasseurs : Ce sont les vrais maîtres de la brousse, maîtrisant le maniement des armes. Ils sont craints et respectés parce qu’ils obéissent à un code moral extrêmement rigoureux. Ils sont responsables de la sécurité des communautés et peuvent les défendre en cas de danger.

 

6- Les gardiens des cultes traditionnels : Autrement appelés initiateurs, ils sont ceux qui prennent en charge l’éducation dans la transition entre l’enfance et l’adolescence et entre celle-ci et l’âge adulte dans des forêts sacrées.

 

7- Les Séréwas : Ils accompagnent les chasseurs à la chasse et dans les cérémonies. Ce sont les véritables détenteurs du pouvoir magique des chasseurs. Ils veillent sur les valeurs morales et louent les hauts faits des chasseurs.

 

8- Les chansonniers traditionnels : Ils sont issus de toutes les couches sociales et divertissent les populations tout en les éduquant. Très populaires, ils déplacent des foules et animent les fêtes foraines et les marchés hebdomadaires des contrées enclavées.

 

9- Les Gawlos : Considérés souvent comme des traditionalistes instruits, ils ont une grande connaissance des mouvements migratoires et de la religion musulmane dont ils sont de fervents pratiquants.


 

Conakry, 28 septembre 2009

 

Violences faites aux femmes au stade du 28 septembres suite à la manifestation des Forces Vives de Guinée :

 

Déclaration des Femmes Leaders de Guinée.

 
   

© Copyright 2004 - 2009 - REFMAP, Tous droits réservés.

Contactez-nous